Sagesse des Arcanes: histoire d'une troisième initiation, de Vicente Beltrán Anglada


Les préparatifs du festival de Wesak étaient prévus cette année-là, car notre frère J. devait recevoir la troisième initiation et que seigneur Maitreya l'avait communiquée à notre Maître. Comme lors de l’initiation de certains membres de l’ashrama, nous avons été invités à la cérémonie d’initiation. Mais cette fois, le Maître a sélectionné les membres avec lesquels nous pouvions être présents avec beaucoup de soin, car dans cette Initiation, le Hiérophant initiateur était lui-même le Seigneur du Monde, l'incarnation physique du Logos planétaire et le rayonnement extrêmement igné émanant de son aura étaient excessivement dangereux. pour la sécurité de nos corps subtils, bien que nous n’ayons pas à nous tenir devant lui et à recevoir le feu latent et à recevoir le baptême du feu vivant qui naît des entrailles mystiques du Diamant Flamboyant.

Nous serions situés - nous rassura le Maître - à une distance prudente du Triangle initiatique, de sorte qu'il n'y aurait aucun danger que nos corps mental et astral subissent des dommages, mais il nous recommanda "d'être très attentifs" au développement de cette expérience transcendante qui prend ou Nous devrions jouer tôt.

Nous assisterions d’abord, comme d’habitude, à la bénédiction annuelle du Seigneur Bouddha, puis nous nous rendrions au «lieu» où la cérémonie d’initiation devrait prendre effet.

Pendant des semaines, le Maître nous avait appris comment se comporter et comment se préparer à cet événement ultime dans la vie de nos disciples. Tout d’abord, nous devrions observer pendant quelques jours un régime alimentaire spécifique qu’Il ​​a lui-même indiqué pour chacun de nous, à l’exception du jour de la pleine lune de Wesak, dans lequel nous devons rester à jeun, afin que notre corps physique n’offre aucune résistance. au moment de l'abandonner.

Je ne mentionne pas la date de Wesak parce que mon intérêt particulier - et avec cela, je continue à interpréter la volonté du maître - est la loi elle-même et non le moment ou le lieu où elle devrait se produire. Il peut y avoir certains aspects astrologiques intéressants à la date choisie par M. Maitreya, mais à cette occasion et pour des raisons que je ne connais absolument pas, le Maître s’est borné à nous donner des instructions pertinentes à la cérémonie mystique de l’initiation et à notre préparation individuelle à y assister. pour elle. Je me limiterai donc à raconter cette expérience telle que je la percevais et non à partir des récits des livres ésotériques.

La "clôture" où se déroulerait l'initiation était étonnamment illuminée et un dynamisme chaleureux et passionnant était perçu partout, ainsi qu'un sentiment indescriptible de plénitude. En essayant de prendre conscience de toutes les particularités inhérentes aux préparatifs initiatiques, j'ai clairement ressenti la vibration de mes corps astral et mental subtils, en mesure de se différencier parfaitement. Je ressens généralement la vibration particulière de mon corps physique. À certains moments du passé, il m'a accompagné avec une telle force qu'il m'a vraiment dérangé.

Un jour, j'ai interrogé le Maître à ce sujet, ce qui m'a d'abord semblé une "anomalie", une sorte de désaccord entre mon corps dense et le véhicule éthérique. Le Maître m'a rassuré en me disant que ce qui me semblait être une anomalie n'était rien de plus que la réponse éthérique à la puissante vibration qui gravitait depuis longtemps sur mon corps mental.

«Les« travailleurs du corps »- m'a-t-il dit - tentent d'adapter le puissant dynamisme mental à la vibration du corps éthérique et du cerveau physique.

La lenteur de l’équilibrage des corps pose parfois de gros problèmes, car l’incorporation des énergies provenant du corps causal et de l’esprit abstrait dans le véhicule est très lente et ennuyeuse, et souvent, comme vous l’avez déjà observé, la cause le sentiment que le cerveau physique va exploser. L'éclosion maximale de ce processus est révélée au moment où l'Initié reçoit la quatrième Initiation, lorsque l'énergie de la Monade et le pouvoir du Sceptre Initiatique contenant de l'énergie solaire se précipitent sur le corps causal de l'Initié. Les deux vibrations sont si puissantes que la substance mentale qui constitue un tel corps s’enflamme et se transforme en une flamme ardente qui consume et désintègre le corps causal en dispersant ses éléments moléculaires très fins dans l’espace ... La précipitation de triple feu, électrique, solaire et La Kundalini - potentiellement stimulée -, motive la destruction de ce cas de lumière qui abrite l’âme solaire. Si vous l’analysez avec soin, vous verrez se reproduire dans ce stade initiatique, plein de dramatisme vif, la précipitation des énergies causales ou de l’Esprit supérieur sur le corps éthérique, bien que ladite vibration, bien qu’elle ne produise pas de destruction, détermine cependant, de façon très prononcée. inconvénient. "

Entre-temps, le "lieu ou la clôture" était rempli de tous les membres de la Hiérarchie devant assister à cet Acte transcendant et, conformément à certains mystères de caractère universel, chaque groupe d'Initiés était placé "géométriquement" à la place Cela correspondait à sa hiérarchie spirituelle.

Sereinement enceinte, mes compagnons Ashrama et moi-même attendions l'arrivée des hautes entités spirituelles qui devraient collaborer au développement de la cérémonie. Notre cœur - du moins dans un sens particulier de ce que je ressentais à ces moments - était profondément saisi par une émotion douce, chaleureuse et dynamique, car nous savions tous que lors de cette cérémonie initiatique, le Hiérophante était lui-même le Seigneur du monde.

Au bon endroit, nous avons vu notre Maître qui accompagnait le frère J. Les deux étaient vêtus comme nous et tous les assistants, leurs robes blanches et leurs emblèmes en or qui symbolisaient leur hiérarchie au sein de la Grande Fraternité. Celles du Maître révélant son degré d'Adepte, celles du Frère J. révélant son état de Transfiguré, avec les emblèmes en or correspondant à la troisième Initiation, précisément l'Initiation pour laquelle il avait été préparé et dont la «confirmation» serait conférée par le grand roi à travers le sceptre initiatique. Nous n’étions cependant pas surpris d’observer dans la tunique de frère J. des emblèmes d’or qui ne lui correspondaient pas encore, car nous savions tous que l’initiation - quelle qu’elle soit - n’était conférée qu’à un initié, et notre Frère J. avait passé avec succès les tests correspondant à la troisième initiation.

Constituant un petit groupe à part, nous avons vu les trois grands seigneurs, les Manu, les Bodhisattva et les Mahachohan, converser en attendant le moment de la cérémonie initiatique.

Quelque chose de plus, nous pourrions observer la présence de certains Chohanes, y compris Maître Morya et Maître Kuthumi, qui, comme le Maître nous l’avait prévenus, seraient les Adepts qui parraineraient notre frère et devraient être les destinataires de l’énergie Flaming Diamond avant pénétrer dans le corps causal du candidat à l'initiation. Maître Serapis était entouré d'un groupe d'anges nombreux et, apparemment, il leur donnait des instructions concernant la cérémonie qu'ils hochaient la tête avec respect. Trois ampoules puissantes plus brillantes que la lumière qui prédomine à la place (vous vous en rendrez compte, je suis obligé de m'exprimer en termes qui ne sont pas une représentation fiable de ce qui est perçu dans certaines dimensions supérieures de l’Espace), ils se déplaçaient rythmiquement à un certain point défini préparant la venue du Seigneur du Monde. Il a intuitivement dit que c’était les Seigneurs de la Flamme, les trois Bouddhas, qui appuyaient l’œuvre créatrice de Sanat Kumara et constituaient les trois aspects de sa nature divine, Atma, Budhi et Manas, dont la perception Direct ne correspond pas encore à mon évolution spirituelle.

Bien que, comme mes collègues d’Ashrama, j’ai essayé d’être très attentive et pleine d’attente, je savais consciemment qu’une grande partie des détails inhérents à la cérémonie d’initiation resterait complètement inaperçue. à mon avis, mais je savais aussi que la riche expérience de ce contact formidable et décisif allait être profondément utile au développement spirituel au sein du grand courant d'initiation.

À un certain moment, et comme s'ils obéissaient à un sortilège magique, les groupes d'initiés formèrent plusieurs demi-cercles autour de la zone de lumière occupée par les seigneurs de la flamme. Chaque groupe a été placé à l'emplacement géométrique correspondant à sa hiérarchie spirituelle au sein de la Grande Fraternité et une paix immense, dynamique et indescriptible a été produite peu de temps après. Le silence que j'ai réussi à introduire dans mes véhicules subtils était de loin supérieur à ce que j'avais vécu jusque-là. La réunion conjointe des maîtres de tous les ashramas et de leurs groupes d'initiés respectifs, la présence des grands seigneurs des départements de la politique, des religions et de la civilisation, des Chohanes of Lightning, des Lords of the Flame et des splendides armées d’anges supérieurs, ils ont créé une atmosphère de puissante attente et de dynamisme serein qui, à certains moments, a créé Il ne pourrait pas résister.

À un moment donné, notre Maître a devancé le groupe qu'il a formé avec d'autres Maîtres et est venu chercher Frère J., qui faisait partie de notre groupe, et l'a présenté à BODHISATTVA. Il accueillit le candidat avec un sourire aimable et le présenta aux Maîtres Morya et Kuthumi, qui le placèrent entre eux, lui serrant la main et lui donnant confiance. Tout était prêt pour la célébration de la cérémonie. Les trois grands seigneurs de la flamme constituaient alors un triangle équilatéral, orientaient son visage vers l’Orient et invoquaient le Grand Seigneur, le HIEROFANTE PRÉSENT EN TOUT Les initiations Il y avait une attente éternellement indescriptible dans ces moments. Un Une LUMIÈRE supérieure à toutes les lumières a ensuite envahi l'espace où la Grande Fraternité était réunie et cette LUMIÈRE, la LUMIÈRE de SANAT KUMARA, a été projetée comme un foyer d'énergie dans le Tri Un angle formé par le SEIGNEUR DE LA FLAMME occupant son centre. À partir de là et occupant le sommet supérieur du triangle constitué par Lui et les Maîtres Morya et Kuthumi, il a invité notre frère J. à se tenir devant sa puissante Présence. En ces moments, ce que nous appelons en termes ésotériques la cérémonie d'initiation a commencé

Un grand réseau d'énergie spirituelle transcendante empêchait la perception de ce qui se passerait dans le Centre mystique des deux triangles imbriqués formés par les trois DAMES DE LA FLAMME et par Chohanes M. et KH et le SEIGNEUR DU MONDE lui-même qui, dans cet arrangement, occupait le centre des deux triangles.

Je ne pouvais percevoir que des formes géométriques, celle des deux Triangles entrelacés et de l’Étoile à neuf branches brillante extraordinairement au centre de ces Triangles, qui est l’emblème des neuf Initiations reçues par SANAT KUMARA dans le Schéma de Vénus.

À un moment donné, une lumière bleue indigo intense, expression dynamique des énergies du deuxième omnipotent éclair de l'amour-sagesse de notre système solaire, a été perceptible à ma vision et pendant un moment, j'ai été aveuglé, sans rien percevoir d'autre que son dynamisme lumineux. J'ai tout de suite compris que c’était le rayonnement mystique du sceptre du pouvoir, ou diamant enflammé, que le SEIGNEUR DU MONDE brandissait, la merveilleuse contribution du schéma vénusien à notre schéma terrestre, qui s’appliquait alors au corps causal de notre frère J. en lui donnant le pouvoir inhérent à cette initiation qui lui était conférée…

Déjà, à la fin de la cérémonie, je voyais parfaitement que le SEIGNEUR DU MONDE étreignait notre frère J. et que quelques instants plus tard, ils formaient un groupe avec les DAMES DE LA FLAMME, ils se dissipaient pour se fondre dans l'Espace. Il restait les autres maîtres, les Chohanes of Lightning et les guides de département, le MANU, M. MAITREYA et le MAHACHOHAN, qui s'adressèrent au frère J. pour le féliciter de l'initiation qui venait d'être conférée, le bénissant de tout amour et l'incitant à continuer son travail et ses actes de service pour le bien de la Grande Fraternité et du monde entier.

L'énorme groupe a progressivement disparu et lorsqu'il ne restait plus que quelques membres dispersés, notre Maître est venu vers nous et a amené Frère J.; Son visage brillait, son aura brillait et tout le monde nous étreignit avec toute l'affection émanant de son cœur merveilleux. Nous savions tous alors qu'en vertu de l'Initiation qui lui avait été accordée et des connaissances cachées et des secrets magiques qui lui avaient été révélés, notre Ashrama avait été puissamment stimulé et que Frère J. le serait depuis, comme il l'a toujours été. notre frère R., un nouvel instructeur de bienvenue dans notre classe de la connaissance.

L’expérience initiatique à laquelle je me réfère a eu lieu il ya quelques années, mais son incidence et les détails de la cérémonie étaient des flammes vivantes qui ont depuis été allumées comme une flamme ignée magique au fond de mon cœur ...

Journal secret d'un disciple, pp. 47-55 - Chapitre V

Source: Google Books - Éditorial Sirio

————————————————————————–

L’association Vicente Beltrán Anglada réalisera une compilation ou une monographie reprenant toutes les opinions et réflexions des internautes qui apprécient et approfondissent le travail de Vicente BA. Le livre est en vente dans les librairies, mais pour ceux qui n’ont pas encore pourrait acheter, nous mettons ici le chapitre V, publié par Editorial Sirio dans Google Livres (il existe d’autres chapitres disponibles). Si vous avez des idées ou des commentaires à partager, envoyez-les à: C'est un excellent service pour les autres de partager nos pensées ...

Article Suivant