Réflexions de mon être, de Montserrat Alemany

  • 2011

Depuis quelque temps, il semble que l'inspiration m'ait abandonnée, sera-t-il vrai?

Le développement des derniers événements me dépasse et ce n’est pas que je ne crois pas que si je crois et à chaque fois que je suis plus convaincu que le monde tel que nous le connaissons touche à sa fin, j’ai vraiment l’impression que nous nous remplissons de mots vides d'unité, d'amour, de partage, nous remplissons nos yeux de «analyses», d'une part nous sommes prédits par de grandes catastrophes et, d'autre part, ils nous disent que tout continuera De même, la vérité est qu’aujourd’hui, il est très difficile de séparer le grain de la paille.

Si je lis et écoute tout ce qui me passe aux yeux, je ne sais certainement pas quoi penser, si je dis de penser, de ne pas ressentir parce que ce que je ressens vraiment pendant un moment est de la tristesse, chaque fois que je ressens plus de séparation, plus de lutte pour le pouvoir, plus d’oubli de tous les idéaux, plus de désenchantement, ce qui me rend encore plus mal à l’aise, c’est le jugement que tous, et en particulier ceux qui doivent montrer l’exemple qu’ils exercent envers leurs frères.

Ce qui me passe par la tête à chaque fois, ce sont les personnes qui aident leurs frères lorsque cela est nécessaire sans se vanter, les personnes qui font calmement ce qu’elles devraient faire sans mettre d’étiquettes ou se mettre elles-mêmes sur elles-mêmes, les grands Êtres humains qui transitent par cette vie sont animés et veulent continuer à l'être, mais font ce qu'ils doivent et ce qu'ils ressentent réellement, ceux qui ont le courage de ÊTRE sans rien attendre.

Ce que je crois, c’est que mon cœur est mon guide et que mes yeux et mes pensées sont parfois autorisés à être manipulés par des mots du nouvel âge. Sera-ce le manque d’inspiration? Oui, parce que j'étais fatigué de voir comment tout le monde pense avoir la vérité. Pour moi, la vérité de chacun fait partie de la grande vérité, constituée de toutes les petites vérités de chacun.

Quand je me concentre sur le cœur, je sais ce que je devrais faire, j'essaie d'aimer, j'essaie de faire ce qui est juste, si je dis que j'essaie, car je ne suis qu'un être humain qui apprend à vivre chaque jour et chaque expérience.

Je sais qu’il existe une force supérieure qui nous guide, mais le travail doit être fait par vous-même, jour après jour, minute par minute, pour vous améliorer à chaque instant.

Certains nous disent que les émotions ne sont pas appropriées dans ce nouveau monde, je me demande pourquoi? Pour moi, les émotions font la différence car elles nous différencient de toutes les autres formes de vie. Elles nous aident à grandir, à être des êtres humains complets, non pas à les submerger, mais à les comprendre, sachant qu’elles nous enseignent et nous humanisent.

D'autres nous disent que la pensée est manipulable et donc nuisible, bien sûr, mais si nous ne pensons pas à ce que nous devenons? La pensée et le cœur, l'esprit et l'émotion, ensemble, nous font tels que nous sommes, le cœur ressent et l'esprit interprète ce que nous ressentons, pour parvenir à une compréhension globale, n'est-ce pas? Alors, où est le problème?

J'attends le moment où quelqu'un me dit qu'il m'aime, je le sens dans mes tripes, j'attends que quelqu'un me serre dans mes bras je le ressens de tout mon être, j'attends la rencontre de tous les soi-disant maîtres et gardiens de cette nouvelle énergie respectons-nous et respectons-nous tous, j'espère qu'un frère ne désavoue pas un autre simplement parce qu'ils appartiennent à des courants différents. J'attends que la lumière se matérialise réellement sur nous tous et si, avec cet écrit, je peux beaucoup mettre en colère quelqu'un, car je saurai qu'il reste de l'espoir pour cette planète et pour nous tous.

Si avec cette écriture je suis étiqueté comme un agoress, en tant qu'enfant, de tout ce qui vous arrive, tant mieux, car de cette façon, je saurai qu'il y a toujours ceux qui ont la conscience.

Ce n'est pas mon désir de faire autre chose que de m'exprimer librement pendant trop d'années maintenant que je suis dans ce monde et que je suis toujours surpris par tant de choses.

Je suis surpris quand un enfant me donne une leçon, je suis surpris de voir et de sentir la nature dans sa forme la plus pure, je suis surpris que le Père Sun me accompagne tous les jours, je suis surpris de la vie qui crée la vie, je suis surpris de ma voix et mes sentiments, je suis surpris de rencontrer de grands professeurs anonymes, je suis surpris d’aimer ma famille, mes nouveaux et anciens amis, des amis qui ne sont plus dans ma vie, mais qui sont toujours en moi, je suis surpris et j’apprécie chaque Bon ou mauvais moment que je vis à cause de cela cette existence est composée sur cette planète qui nous aime au-delà du concevable, je remercie mes filles pour les étoiles qui m'accompagnent dans cette promenade, j'apprécie d'avoir ce corps qui me blesse parfois parce que ça me rend se sentir en vie, merci et merci et merci à tous pour les grands enseignements que je reçois tous les jours.

Montserrat Alemany

26 novembre 2011

Article Suivant